02/08/2008

Hi, Hi, Hi... et moi qui les ai invités à manger des moules demain!

Les premières moules belges déjà à la poubelle

FAITS DIVERS ven 1 août

 

A peine arrivées sur le marché, les moules belges sont retirées de la vente. Le producteur des premières moules les a enlevées vendredi car des toxines qui peuvent provoquer des problèmes à l'estomac et aux intestins ont été découverts dans un échantillon, annonce le producteur Reynaert-Versluys.


Reynaert-Versluys avait fait réaliser lui-même les examens qui ont permis de découvrir des toxines DSP (Diarheic Shelfish Poisoning). "La cuisson ne diminue pas la toxicité des DSP. Celui qui a récemment consommé des moules belges et a des problèmes au niveau de l'estomac ou de l'intestin doit contacter son médecin traitant", souligne Reynaert-Versluys.

> REGARDEZ LE FLASH DE 12H

Ces moules sont emballées en paquets de 2 ou 10 kilos avec la mention "verse Noordzeemosselen Belgica". La date d'emballage est le 31 juillet. Elles seront remboursées.

"Les résultats des prochains échantillons seront déterminants pour la prochaine récolte", dit Reynaert Versluys. Ces premières moules belges avaient été vendues à la minque aux poissons d'Ostende vendredi 25 juillet après des années de tests.

 

Test Achats inquiet

Ce samedi, Test Achats fait part de son inquiétude et de son étonnement. L'association de défense des consommateurs s'en inquiète "dans la mesure où ces moules ont été commercialisées le 25 juillet et retirées du marché le 1er août" et s'interroge dès lors sur les "contrôles avant la commercialisation de ces moules".

Test Achats précise d'ailleurs que "ce retrait est intervenu à la suite d'un contrôle demandé par le producteur lui-même et non par l'AFSCA (agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) responsable de notre sécurité alimentaire". L'association constate d'ailleurs que "ce samedi 2 août, aucune information ne figure sur le site de l'AFSCA".

Test Achats "s'en étonne dans la mesure où nous avions, il y a quelques semaines, interpellé l'AFSCA à ce sujet. Il nous avait été répondu que tous les contrôles étaient en place", précise l'association dans son communiqué.

"Une nouvelle fois, cet épisode n'est pas fait pour restaurer la confiance du consommateur et lui donner la garantie que nos autorités s'assurent de leur sécurité alimentaire", estime encore l'association.

 


14:43 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |